Salada de Bacalhau com Broa (Salade de Morue & Pain de Maïs)

image_pdfimage_print

salade-morue-2

Le 10 juin, Fête nationale du Portugal,  je partageais avec vous la recette de la bacalhau-a-bras pour accompagner mon amie Sophie dans son tour solidaire « Cuisiner pour la Paix ».

Comme j’avais un gros sachet de morue dessalée surgelée, j’ai préparé plusieurs plats, dont cette salade qui est délicieuse. J’ai utilisé un pain de maïs que j’achète en boulangerie à la place de la Broa. Lire la suite de  » Salada de Bacalhau com Broa (Salade de Morue & Pain de Maïs) »

Flamicherzooï  (Flamiche au Maroilles)

image_pdfimage_print

maroilles-3

Aujourd’hui, c’est la fête nationale du Luxembourg et je suis contente de pouvoir me joindre encore une fois au tour du monde « Cuisiner pour la Paix » , organisé par mon amie Sophie. J’ai participé à plusieurs fêtes nationales de son tour (c’est elle qui tient les comptes et à chaque fois, elle a la gentillesse d’énumérer nos participations  dans chaque article, merci Sophie !). Mais faire une recette pour la fête nationale d’un pays que j’ai déjà visité, c’est encore plus chouette ! C’est le cas aujourd’hui pour le Grand-Duché de Luxembourg, que j’ai visité avec mon mari et notre chien Poupik, l’année dernière. La cuisine luxembourgeoise traditionnelle est une cuisine paysanne mais elle est aussi une gastronomie de fusion, s’inspirant des cuisines de ses voisins, la France et la Belgique et d’autres gastronomies provenants des immigrants. J’ai dégusté pour la première fois des plats à base de maroilles, (fromage originaire de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie) au Luxembourg. Les restaurants servent des gratins de poulet aux maroilles , des tartes aux maroilles et de la bière, de la bière…

maroilles-1

J’ai choisi de partager avec vous la spécialité luxembourgeoise appelée Flamicherzooï , dite aussi « Flamiche au Maroilles ». La recette traditionnelle utilise de la palette de porc ou des lardons. Comme je ne mange pas de porc, je l’ai supprimé de ma recette, ce qui ne change rien au bonheur gustatif de ce plat ! Je vous laisse tout de même, la quantité approximative de cet ingrédient pour ceux qui veulent faire la recette originale. Je l’ai servie tiède avec une salade de mâche, c’était vraiment délicieux ! Lire la suite de « Flamicherzooï  (Flamiche au Maroilles) »

Tarte D’ Épinard & Feta

image_pdfimage_print

IMG_5421

IMG_5424

Ces derniers temps j’ai remonté quelques recettes qui datent de la période d’ouverture de mon blog en 2013, je suppose que c’est le cas pour la plupart des blogueuses/urs, qui n’ont pas une fréquentation très importante du site, au début et de belles recettes demeurent oubliées de ce fait.

Aujourd’hui je réédite celle de cette tarte qui me plaît beaucoup, comme vous pourrez le lire dans le texte originaire ici-bas, je l’avais faite pour un buffet lors de l’anniversaire de mon mari.

Pour l’anniversaire de mon mari, j’ai préparé entre beaucoup d’autres choses, des knishes, un strudel à la pâte de coings. Pour ce faire, j’avais acheté un paquet de pâte filo, dans une épicerie grecque. J’ai utilisé ce qu’il fallait pour ma recette de strudel et ensuite je me suis retrouvée avec toutes les feuilles restantes, non utilisées ce qui équivalait au moins à 400 g de pâte filo ! Je les ai congelées, car la dame de l’épicerie m’avait dit que je pouvais le faire, sauf que, dans le feu de l’action je n’ai pas eu la présence d’esprit de les séparer. Donc, je crois que vous allez avoir droit à quelques recettes à base de pâte filo car une fois qu’on décongèle un produit, il ne faut pas le laisser traîner trop longtemps dans le frigo. Voici donc, ma première recette de la série « En recyclant la pâte filo ».

Lire la suite de « Tarte D’ Épinard & Feta »

 HJÓNABANDSSAELA (Gâteau islandais « Mariage heureux »)

image_pdfimage_print

Gâteau islandais -7

Aujourd’hui, c’est la fête nationale de l’Islande qui célèbre ainsi la fondation de sa République et son indépendance du Danemark survenue le 17 juin 1944.  J’accompagne mon amie Sophie du blog La tendresse en cuisine dans son tour du monde culinaire et solidaire « Cuisiner pour la Paix ».

(Image)-image-Islande-vik-vue-ensemble-2016-01

 Je suis ravie car, comme vous l’avez sûrement compris, j’adore le froid, les pays nordiques et la neige ! Islande signifie « terre de glace » (merci Wikipédia !). C’est l’un des pays ayant le taux le plus bas de criminalité. Il partage un bagage culturel avec les pays scandinaves et leur gastronomie est riche aussi comme ses voisins en produits de la mer. Mais en Islande, l’agneau est une « institution gastronomique ». Comme je ne mange pas d’agneau même pas à Pâques, j’ai choisi une recette incontournable de la pâtisserie islandaise. Il s’agit du HJÓNABANDSSAE, que je vous traduis immédiatement: « Gâteau islandais « mariage heureux ». Il s’agit d’un gâteau traditionnel à base de flocons d’avoine et de farine d’épeautre dont l’ingrédient star est la rhubarbe. Et pour cause, cette plante est omniprésente en Islande et on en trouve dans la majorité des jardins islandais. Contrairement à ce que son nom évoque, ce gâteau n’est pas servi lors des fêtes de mariage, mais la tradition veut que ses ingrédients détiennent le secret pour réussir un mariage heureux! 

Gâteau islandais -11

Vous pouvez servir une portion de gâteau avec un peu de crème fraîche ou si vous trouvez, avec du skyr, cette spécialité laitière islandaise à mi chemin entre le yaourt et le fromage blanc. J’ai servi une portion avec du fromage frais de campagne. Un régal ! Voici donc la recette que j’ai modifiée de celle proposée par une fille ayant des origines islandaises. Lire la suite de  » HJÓNABANDSSAELA (Gâteau islandais « Mariage heureux ») »