/Tsuivan (Mongolie)

Tsuivan (Mongolie)

Print Friendly, PDF & Email

Voici un plat incontournable de la gastronomie mongole. Les Tsuivan sont servis dans pratiquement tous les restaurants du pays. J’ai trouvé cette recette sur un site dédié à la Mongolie (lien plus bas). J’ai augmenté les quantités des légumes car je trouve qu’ils étaient en sous-nombre peu par rapport au volume des pâtes.

Pour 3-4 personnes / Préparation: 15 min / Cuisson: 10-15 min

3 carottes

2 poivrons

2 oignons

300 g de viande de mouton ou de boeuf émincée (ici viande végétale de seitan)

2 gousses d’ail

sel et poivre

Herbes de Provence (optionnel)

1 bouillon cube de légumes (ma touche personnelle)

Pour la pâte

250 g de farine

100 ml d’eau

une pincée de sel

De l’huile neutre

 

 

 

1 Pour préparer les pâtes:

Mélangez la farine avec l’eau afin d’obtenir une pâte homogène.  Laissez reposer 15-20 minutes.

Etalez la pâte au rouleau jusqu’à qu’elle soit bien fine. Ensuite, à laide d’un pinceau badigeonnez la pâte d’un peu d’huile.

2 Pliez la pâte pour former un demi cercle, ensuite pliez à nouveau et puis découpez des rectangles que vous superposerez. Taillez de petites pâtes très courtes et réservez.

Pour suivre cette étape visionnez cette vidéo: 

3 Cuisinez les légumes et la viande: Hachez les oignons et les gousses d’ail finement.

Coupez les carottes et les poivrons en julienne.

4 Faites revenir les légumes dans une poêle avec un bon filet d’huile sans les dorer. Rajoutez la viande (ici le seitan en cubes). Salez, poivrez, et si vous souhaitez rajoutez les herbes de Provence.

5 Rajoutez un filet d’eau tiède pour  faciliter la cuisson, puis le bouillon cube émietté. Placez les pâtes sur les légumes. Couvrez. Laissez cuire 10 à 15 minutes. Rajoutez de l’eau si besoin en cours de cuisson.

6 Lorsque les pâtes sont cuites, à l’aide d’une fourchette, détachez-les et versez un filet d’huile. Servez chaud.  

Je partage cette recette avec mon amie Sophie qui anime le magnifique blog La tendresse en cuisine pour me joindre à « Cuisiner pour la paix » et ainsi saluer les mongols qui  qui fêtent aujourd’hui leur fête nationale.




Plus de recettes !