Keftes prasah Farfels 7
Pâtes,  Viandes

Keftes de Prasah et Farfels

Pessah

La Pâque juive arrive à sa fin aujourd’hui. Comme je l’ai dit dans mes précédents articles, j’ai cette année mis à l’honneur des plats typiques de Pessah plutôt que ceux de la Pâque catholique.

J’ai préparé le Matzah Broit, la Mina de Maza séfarade et aujourd’hui je vous propose les Keftes de prasah, des boulettes de viande et de poireaux turques.

Les ménagères séfarades ajoutent souvent différents légumes pour allonger la viande. L’originalité de ces keftes c’est qu’elles sont trempées d’abord dans de la farine puis dans l’oeuf et non l’inverse.

C’est un plat traditionnel de Pessah car les poireaux font partie des 7 aliments dont les Israélites eurent la nostalgie lors de l‘Exode. 

C’est encore une recette trouvée dans le livre « Cuisines juives, recettes et traditions de la diaspora ».

J’ai demandé à mon mari avec quel accompagnement pourrions nous servir ces boulettes et tout de suite il m’a dit « avec des Farfels »!

C’est normal, car les farfels sont de très petites pâtes préparées à base principalement de farine de matza, d’œufs et/ou de matza pilée.

C’est un plat identitaire de la cuisine ashkénaze d’Europe de l’Est servi les soirs de Shabbat , de Rocha Hachana et de Pessah (du fait que l’on utilise le matzah).

Où allais-je trouver la recette des farfels? Vous savez quoi? Je l’avais déjà faits pour mon livre « Les pâtes du monde maison » 😂  😊 jajajaja c’était très drôle comme situation!

Voici donc mon livre et la recette!

KeftesPrasah2

Ingrédients

Pour les boulettes, pour 4 personnes

500g de poireaux (important de respecter la quantité)

500g de viande hachée

2 oeufs battus

4 c.à s. de farine de matzah fine

50g de noix hachées (facultatif)

Noix muscade, sel et poivre

Farine de matzah pour paner

Huile pour la friture

Préparation

Hachez finement les parties blanches des poireaux et cuisinez-les à la vapeur jusqu’à ce qu’elles ramollissent. Laissez refroidir et pressez bien pour faire sortir toute l’eau possible.

Mélangez les poireaux avec la viande, 1 oeuf battu la farine de matzah fine, les noix, un peu de noix de muscade. Assaisonnez et battez bien ou passez le tout au mixeur.

Formez de toutes petites galettes bien plates.

Saupoudrez les galettes de farine, puis trempez-les dans l’oeuf battu.

Faites-les frire dans un peu d’huile chaude, 4-5 min de chaque côté pour qu’elles soient bien dorées. Egouttez sur du papier absorbant et servez chaud.

Farfels

Cette recette je l’ai trouvée dans mon livre Les Pâtes du monde « maison » de Diana P. Gemelli (moi) paru chez Anagramme Editions 2010, livre que j’ai dédié à l’époque à ma mère, encore vivante.

Les farfels sont fabriqués à partir de pâte râpée. Ils peuvent être fabriqués avec de la farine de blé (sauf pour Pessah) ou de matzah mais également à partir de galettes de pain azyme broyées, comme c’est le cas dans la présente recette.

C’est un plat identitaire de la cuisine ashkénaze d’Europe de l’Est servi les soirs de Shabbat , de Rocha Hachana et de Pessah (du fait que l’on utilise le matzah). emblématique de la cuisine ashkénaze et d’ailleurs le nom décrit en yiddish l’action qui consiste à les râpés et à les laisser tomber.

Ingrédients

Pour 4 personnes

275 g de galettes de pain azyme broyées

2 oeufs fermiers

Sel

Une noix de beurre

Du persil frais haché

Farfels1 Farfels2

Pour broyer les feuilles de pain azyme vous pouvez utiliser un robot ou la vieille et bonne méthode de rouleau à pâtisserie. J’ai tout d’abord utilisé un robot et j’ai fini avec le sac et le rouleau.

Dans un bol, mélangez les feuilles de pain azyme broyées, le sel et les oeufs.

Ajoutez progressivement un peu d’eau jusqu’à obtenir une pâte. Continuez à pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle ne colle plus aux mains en prenant soin d’ajouter de la farine de matzah, si besoin est.

Ajoutez un peu de farine, si nécessaire. Couvrez et laissez reposer pendant 30 min.

Sur un plan de travail fariné, roulez la pâte en forme de boudin. Laissez reposer à température ambiante au moins 60min (je ne l’ai pas fait car j’étais pressée, à vous de voir).

Coupez la pâte en morceaux épais, puis râpez  en utilisant les trous les plus larges d’une râpe en les laissant tomber les farfels dans un plat fariné ou tapissé de  papier cuisson.

La recette traditionnelle veut que l’on fasse griller les farfels dans un four jusqu’à ce qu’ils brunissent, puis les farfels sont cuits à l’eau comme n’importe quelle pâte. C’est ce que j’ai fait.

La version moderne omet cette étape et les fait cuire à l’eau bouillante salée directement.

Moi j’ai voulu respecter la tradition et je les ai dorés au four et ensuite je les ai fait cuire à l’eau salée bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Égouttez, ajoutez une noix de beurre, du persil haché  et servez chaud avec les keftes de prasah.

Farfels3Farfels4

Avec cette recette de Pessah, j’accompagne mon amie Cata, créatrice du #CataCookingChallenge04, qui nous invite durant tout le mois d’avril à cuisiner des recettes originaires des pays suivants: Bosnie, Bulgarie, Croatie, Hongrie, Macédoine, Moldavie, Montenegro, Pologne, Roumanie, Serbie, Slovénie, Tchéquie ainsi que deux régions françaises: la Franche-Comté et la Bourgogne.

Fêtes marquantes en avril:

1er avril Poisson d’avril

16 avril Pâques catholique et orthodoxe

Du mardi 11 avril au mardi 18 avril 2017-Pessah – Pâque juive

– 24 avril Lailat al Miraj (Al-Isra) – fête musulmane

Print Friendly, PDF & Email

22 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »