/Poulet Georgien

Poulet Georgien

Print Friendly, PDF & Email
Chakhokhbili

Voici une nouvelle recette tirée du joli livre « Cuisines juives- recettes et traditions de la diaspora » de Clarissa Hyman. Je vous ai déjà fait deux recettes tirées de ce bouquin: les keftes  et la mina de mazaLes juifs vivant en Georgie depuis plus de 2500 ans, et ils sont toujours parvenus à conserver leur pratique religieuse, même sous l’oppression soviétique.Bien que beaucoup aient immigré en Israël ou aux Etats Unis, ils restent extrêmement fiers de leur cuisine qui incorpore tous les produits de la région. Voici un ragoût richement parfumé que j’ai préparé pour un dîner de famille, c’est la raison pour laquelle je n’ai pas pu faire des photos avec une belle lumière! Je l’ai servi avec un gratin de polenta.

Pour 4 personnes / Préparation: 10 min / Cuisson: 40 min + 15min pour les pommes de terre

1 poulet moyen coupé en 8 morceaux

2 c. à s. d’huile

2 gros oignons finement émincés

500g de pommes de terre épluchées et bouillies (mais fermes)

40cl de tomates concassées

1 c. à c. de curcuma ou quelques brins de safran dissous dans un peu d’eau chaude

1 c. à c. de coriandre en poudre, de paprika fort, de fenugrec et de sel (une de chaque)

2 feuilles de laurier

20cl de vin rouge

2 c.  à s. d’herbes fraîches hachées (persil, basile, menthe)

 

1 Faites revenir le poulet dans une grande poêle avec l’huile. Couvrez et faites cuire à feux doux 5 min, puis enlevez le couvercle et poursuivez la cuisson pendant 10 min en tournant une fois ou deux le poulet pour le dorer.

2 Ajoutez les oignons et laissez cuire encore 10 min en remuant de temps en temps.

3 Incorporez les pommes de terre, les tomates concassées, les épices, les feuilles de laurier et le vin. Portez à ébullition, puis couvrez et réduisez le feu pour laisser mijoter. Laissez cuire encore de 20 à 30 min pour que le poulet soit tendre et la sauce bien épaisse. Remuez de temps en temps pour éviter que rien n’attache.

4 Retirez du feu, saupoudrez d’herbes et servez bien chaud.

Selon une légende géorgienne…

Dieu trébucha sur le Caucase, répandant le contenu de son plat sur la terre en contrebas. (Cela expliquerait la grande variété et la richesse des produits géorgiens).

Avec cette recette, j’accompagne mon amie Cata pour son #CataCookingChallenge10ainsi que la marraine du défi, Marie!

Octobre- visitons l’Asie occidentale

Le Blog de Cata   #CataCookingChallenge10   La tambouille de nonna  




Plus de recettes !